Retourner aux fiches des reptiles


PYTHON regius

NOM SCIENTIFIQUE : Python regius
NOM VERNACULAIRE : Python royal
FAMILLE : Boïdae
SOUS-FAMILLE : Pythoninés
GENRE : Python
ESPECE : Regius
REPARTITION : Ouest et Centre de l’Afrique
ORDRE : Squamate
SOUS-ORDRE : Ophidien
BIOLOGIE : Ovipare, terrestre
CITES : Annexe II
Règlement (CE) n° 338/97 : Annexe B
Taille adulte : 1,0m à 1,50m moyenne 1.40m
python_regius

TEMPERATURE :

La température de jour situe entre 30 et 35°C( selon les eleveurs ) au point chaud et 27 à 29°C au point froid .
La nuit une température de 25 à 27 °C au point chaud et de 23 à 26°C au point froid.

HYGROMETRIE :

40 à 50% en moyenne faire monter l’hygrométrie uniquement en période de mue ( un principe de la méthode sèche )
Éclairage luminosité de la pièce: 10 - 12 heures
Difficulté Juvénile : facile , si les spécimen sont NC .

DESCRIPTION :

Le Python Royal typique est un serpent de constitution massive de taille moyenne, dépassant rarement les 1.40m . Sa coloration est cryptique. Le noir du dessus de la tête et du dos contraste avec le beige ou le jaune des larges taches arrondies présentes sur les flancs et séparées les unes des autres par de fins liserés blancs. La robe ainsi constituée est propre à chaque individu, comme les empreintes digitales d'un être humain. Les yeux sont habituellement noir de jai.
Comme chez presque tous les serpents, il existe des mutations par rapport à la forme type, que l'on essaye de sélectionner au fil des générations. Rapellons que certaines d'entre elles ont été découverte en pleine nature :
Le piebald par exemple : Qui été tuer par les autochtones , considèrent que de part sa couleur c’était la réincarnation du diable .

python_regius_piedbald


LONGÉVITÉ :

Nous avons affaire ici au serpent qui détient le record officiel de longévité en captivité, soit plus de 47 ans. ( Source : L'élevage du Python Royal de Karim Daoust et Philippe Gérard. )
Des spécimens d'élevage d'une longévité de 20 à 30 ans sont tout à fait dans la norme.

DÉTERMINER L'AGE D'UN PYTHON ROYAL :

Les serpent grandissent toute leur vie, mais vers l'âge de 4 ans, le Python Royal atteindra sa taille adulte. De là, il ne grandira que de quelques millimètres à chaque mue.
Comment mesurer un serpent ?
Pour mesurer un serpent, deux méthodes s’offre a vous:
Mesurer la mue (attention car la mue est élastique et donc, toujours plus grande que le serpent)
Parcourir le corps de son serpent de la tête à la queue avec une ficelle, puis mesurer la ficelle.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE :

python_regius_afrique
Source : http://absolut-regius.forumdediscussions.net
L'espèce est présente sur le continent Africain, principalement dans l'ouest ; du Sénégal au Togo, en Sierra Leone, en Guinée, en Côte d'Ivoire, au Ghana, ainsi que dans certaines zones de l'Afrique Centrale.
Le python royal est le serpent le plus importé chaque année aux USA. De 1990 à 1998, 829 159 pythons ont été importés. C'est environ 92 129 pythons par années! Par contre, en 2001 le nombre a été plus petit. Le python royal est le serpent le plus gardé aux USA, et sûrement dans le monde entier. De 1985 à 1998, 1 148 431 pythons royals ont été exportés de l'Afrique partout dans le monde. Plus de 920 000 de ces pythons sont allé aux USA. La grande majorité des spécimens importés sont originaires de trois pays de l'ouest Africain : le Ghana, le Togo et le Benin.
Le Ghana a exporté à lui seul (entre 1989 et 1993) 98 179 pythons royals. Les USA en ont à eux seul importé 63 501 durant cette période. Pour le Canada, le chiffre est de 1755... Et ces donnés remontent à plusieurs années, avec la popularité sans cesse grandissante de ce serpent, le nombre ne fait qu'augmenter. Il est donc primordiale de favoriser l'achat d'animaux né en captivité.


HABITAT :

Dans la nature, le Python Royal est terrestre, nocturne et fréquente plutôt les savanes humides que les milieux forestiers. Durant la journée, il s'abrite dans des terriers, des troncs creux, et aussi très souvent sous les termitières.
python_regius_terrier python_regius_abris python_regius_fourmiliere
Source : http://absolut-regius.forumdediscussions.net

Ces derniers constituent l'un de ses habitats préférés. Outre la sécurité qu'elles procurent, il y règne une température et une humidité constantes qui semblent parfaitement convenir au serpent.

ALIMENTATION :

Comme beaucoup de boïdés, le Python Royal se nourrit, en nature, principalement de rongeurs, notamment de gerbilles. Il semblerait qu'il agrémente parfois son ordinaire avec des oisillons.
Le Python Regius est dépourvu de venin, à l'instar des autres pythons et boas. Les proies sont donc tuées par constriction, c'est à dire étouffées. Pour cela, le serpent mord la proie et, en une fraction de seconde, l'enserre entre ses anneaux et ne desserre son étreinte que lorsque le cœur de la victime a cessé de battre. C'est alors qu'il va l'ingérer, en commençant par la tête. Les jeunes serpents devront être nourri à chaque 5 - 7 jours, tandis que les adultes peuvent être nourri aux 15 jours facilement.
Avec des spécimens juvéniles, les choses se passent généralement très bien. Si vous avez récupéré un nouveau-né, sachez simplement que le premier repas est normalement accepté dans les 15 jours suivant la première mue qui se déroule au bout d'une à deux semaines à compté de l'éclosion. Le mieux est donc de lui proposer un ou deux ratons commençant à avoir des poils, une fois par semaine.
Au fur et à mesure de la croissance du serpent, on augmentera la taille des proies en proposant de jeunes rats encore et toujours une fois par semaine. ( la transition entre souris et rat pouvant être très compliqué pour certain , voir beaucoup de regius . Privilégié le rat le plus tôt possible )
Les spécimens adultes doivent être nourrit de plusieurs d'un gros rat de taille adapté tout les 15 jours.
Le Python Royal est reconnu comme étant un serpent jeûnant fréquemment . Paramètre inadaptée , stress et sur-nourrissage entraine un jeûne. Le record en la matière est de 22 mois. Il n'y a donc pas lieu de s'inquiéter.

LE NOURRISSAGE:

deux options sont possible
1) nourrissage en boite en plastique ( sortir le serpent de son terrarium ) :
Les manipulations peuvent stresser les serpents juste avant de les nourrires. Cela reste encore un bon moyen de nourrissage pour ceux qui s'obstine à penser que les serpents associe ouverture de terra avec nourriture .
2) nourrissage dans le terrarium ou rack :
Étant donner que ces son lieu de vie il mangera plus facilement . Et quand on observe ces reptiles on observe quelque signe qui ne trompe pas . ( bâillement , forte activiter en journée )
Il est important de toujours se laver les mains lorsque l'on vient de toucher un rongeur et que l'on a l'intention de manipuler ou de toucher le serpent. La main qui aura touché le rongeur aura imprégner sur elle des petites particules odorantes et que le serpent aura vite fait de les détecter et de prendre la main de la personne pour un rongeur!
N.B. Il est conseillé de prendre l'habitude de nourrir toujours le serpent avec des proies mortes, soit fraîchement tuées ou bien surgelées et réchauffées. De cette manière, le serpent aura l'habitude dès qu'il est bébé, ne rechignera pas et il y aura donc aucun danger potentiel face au reptile. Un rongeur surgelé jusqu'à 6 mois ne perdra aucune de ses valeurs nutritives.
* Il est à noter qu'il ne faut en aucun cas nourrir un serpent lorsqu'il est en période d'exuviation.

SOINS EN CAPTIVITÉ :

Utilisez des terrariums de 100 x 50 x 50 pour une femelle adulte et 80 x 50 x 50 pour un mâle adulte.
Une règle d'or est un terra par serpent , faire vivre un couple peut engendrer beaucoup de complication pour vos reptiles ( en cas de maladie ) et notamment pour une femelle ( reproduction précoce , rétention d’œufs , épuisement au pire la mort )
La priorité en matière d'aménagement du terrarium est de répondre aux besoins de son occupant. Le chauffage peut être assuré par un tapis chauffant, placé à une extrémité du terrarium et branché 24 heures, recouvrant le quart ou le tier du terrarium. Le tout thermostaté pour s'assurer d'avoir les bonnes température .
La présence de deux cachettes (au minimum), l'une au point chaud et l'autre au point froid, sont indispensable. Omettre cet élément occasionne un stress important à l'animal.
Il est aussi nécessaire d'installer un bac d'eau, changé tous les jour, suffisamment grand pour que le serpent puisse boire et s'immerger complètement en période de mue.
Comme substrat, le gros bois d'écorce facilite grandement le nettoyage et apporte aussi un coté esthétique et tout à fait naturel. Lorsqu'une partie du terrarium sera souillé, il ne reste qu'à enlever la partie décelée ainsi que les alentour et par la suite, de la remplacer par des écorce neuves. Le bois a aussi la qualité d'absorber les liquide et de ce fait, les odeurs seront ainsi minimisé
La durée d'éclairage détient un rôle important pour la santé de l'animal. Les rayons UV pour ce serpent n'étant pas nécessaire, la simple luminosité de la pièce suffit
En ce qui concerne l'hydrométrie, le meilleurs compromis consiste à maintenir le substrat toujours sec, pour éviter notamment les problèmes cutanés, mais fournir au serpent un bac d'eau (toujours propre) qui lui permettra de boire et s'immerger .

REPRODUCTION :

À l'âge de la maturité se détermine au poids :
en moyenne pour les femelles: 1kg300 à 1kg500
pour les mâles: à partir de 500gr (se reproduise des 6 mois il commence à être véritablement actif qu'à 18 mois )
les poids respecter les serpents sont près pour l'accouplement. Il est important de les nourrir généreusement durant l'été pour qu'il ait un minimum de surplus de gras. Ensuite les laissez jeûner 1 mois avant de les accoupler , pour qu'ils puissent eliminer leur derniers repas tranquillement par exemple .
En fonction des éléveurs , les periodes de repro peuvent commencer dès septembre .Il faut baisser la température graduellement de quelques degrés à chaque 3 jours jusqu'à 28° C jours et 24 ° C la nuit . Le couple de Python devras rester dans le même terrarium, car contrairement à la plupart des serpents, le Python Royal s'accouple durant la période froide. Éviter la manipulation durant l'accouplement.
Séparer le couple toute les 2 semaines pour les nourrir ( pendant la chute de témperature et également pendant la remonté des temperature )
Attention de ne pas donner des proies trop grosses au début. La femelle refuseras sûrement de manger si elle est gravide . Si la femelle pond, elle le feras qu'au mois de mars, dans un endroit humide. Vous devrez donc installer une boite de ponte. Une boite assez grande pour qu'elle puisse s'y glisser facilement. De la vermiculite, ou de la mousse de sphaigne humide devras être placé à l'intérieur de celle-ci. Une fois les œufs déposés à l'intérieur la femelle s’enroulera autour, mais il est important de les incuber. Une température entre 30 et 32 C et un taux d'humidité de 80% à 100% est essentielle.
python_regius_terrarium

Rappelons qu'en fonctions des éleveurs , ceux qui commence la repro en Octobre auront leur ponte en Mars . D'autres effectues 2 repros une a partir d'Octobre et une autre à partir de janvier pour avoir des disponibilité toute l'année .

STATUT JURIDIQUE :

L'espèce est protégé par la la Convention de Washington. Inscrite en annexe 2, son importation est soumise à un contrôle au niveau du pays exportateur et du pays importateur. Ce dernier délivre un numéro de CITES d'importation qui doit obligatoirement figurer sur la facture d'achat de l'animal, selon la législation applicable à l'heure actuelle.



Cette fiche a été réalisé par :

GCA reptiles
Copyright © - Tous droits réservés

Retourner aux fiches des reptiles